Pour beaucoup, la question pourrait être mieux posée, ma maison se vendra-t-elle sur le marché actuel?

Un rapport du Globe and Mail au Canada. «Tous les marchés financiers auxquels vous pouvez penser sont actuellement en ébullition, mais pas l'immobilier de Toronto. John Pasalis, président de Realosophy Realty, a déclaré qu'il y avait un sentiment parmi les acheteurs, nourri par les commentaires des économistes et de l'industrie du logement, que la seule chose à craindre sur le marché de Toronto est le manque de propriétés à vendre. "Le problème, c'est que cela fait croire aux gens que les prix ne peuvent qu'augmenter", a-t-il déclaré. "Bien sûr, ce n'est pas le cas." "

"Monsieur. Pasalis voit la vulnérabilité dans le fait que les prix des copropriétés montent en flèche suite à l'achat par des investisseurs qui envisagent de louer leurs unités, mais la croissance des loyers mensuels s'est estompée. Cela pourrait rendre plus difficile la génération du revenu mensuel nécessaire pour porter l'hypothèque sur un immeuble de placement. Le marché des maisons individuelles a ses propres problèmes. "Ce n'est pas sain", a déclaré M. Pasalis. "C'est tellement compétitif et nous voyons beaucoup de prix irrationnels être payés. Les gens offrent des prix qui n'ont aucun sens. »»

De Better Dwelling in Canada. «Les ventes de maisons neuves du Grand Toronto sont de retour au-dessus des volumes typiques pour le mois. Les données de BILD et du Groupe Altus montrent une forte augmentation des ventes en janvier dernier. L'augmentation des ventes a contribué à pousser les prix des appartements en copropriété à un nouveau sommet historique. Pendant ce temps, les maisons unifamiliales continuent de fléchir. Les prix des maisons unifamiliales sont toujours inférieurs de plus de 10% au sommet atteint en 2017. Les prix des appartements en copropriété ont atteint un nouveau record, après être devenus paraboliques en octobre. »

«Le Grand Toronto voit beaucoup plus de nouveaux inventaires de maisons ces jours-ci. Il y avait 16 176 nouvelles maisons à vendre en janvier, en hausse de 4,15% par rapport à l'année précédente. Les maisons unifamiliales représentaient 4 544 de ces inscriptions, en baisse de 12,04% par rapport à l'an dernier. Les appartements en copropriété représentaient les 11 632 autres inscriptions, en hausse de 12,23% par rapport à l'an dernier. Il s'agit du plus grand inventaire de janvier depuis au moins 3 ans. »

Le journal de Wall Street. «Les taux hypothécaires les plus bas jamais enregistrés entrent en collision avec la perspective d'un ralentissement économique provoqué par l'épidémie de coronavirus, ouvrant la voie à une saison de vente de printemps imprévisible sur le marché du logement. "Je pensais qu'il y aurait une augmentation régulière à partir de janvier à peu près pendant la majeure partie de l'année", a déclaré l'économiste en chef de NAR Lawrence Yun. "De toute évidence, nous avons frappé un ralentisseur majeur" en raison de l'épidémie. "

De Mansion Global à New York. «Un immense appartement de Manhattan dans l'emblématique hôtel Sherry-Netherland qui appartient au développeur milliardaire chinois auto-exilé Guo Wengui est revenu sur le marché avec une autre réduction de prix importante. Occupant le 18e étage du Sherry-Netherland, un hôtel et un bâtiment coopératif sur la Cinquième Avenue et la 59e Rue à Manhattan, le bloc de 15 chambres a été remis en vente pour 55 millions de dollars mardi par Brown Harris Stevens. »

"Monsieur. Guo, également connu sous le nom de Miles Kwok, a d'abord mis sur le marché la maison de sept chambres et huit salles de bain pour 86 millions de dollars en octobre 2015, quelques mois après l'avoir achetée pour 67,5 millions de dollars, selon les registres de la propriété.

Du Chicago Magazine dans l'Illinois. «Perchée au 86e étage du Trump International Hotel & Tower, l'unité 86B se trouve dans un air presque raréfié. Mais des vues vertigineuses sur la ligne d'horizon ne sont pas la seule marque de vie élevée dans cette unité de penthouse de 2400 pieds carrés. Le condo de deux chambres, qui demande actuellement 2,2 millions de dollars, dispose également de nouvelles finitions élégantes, de planchers de bois franc et d'une salle de bain principale en marbre Calacatta. De plus, il est livré avec une place de parking. Les propriétaires ont inscrit l'unité pour la première fois en mars 2019, pour 3,1 millions de dollars. Depuis lors, ils ont réduit le prix cinq fois. Lors de la dernière baisse, le mois dernier, il est passé de 2,4 millions de dollars en novembre à son niveau actuel de 2,2 millions de dollars, soit une baisse de 30% par rapport au prix initial demandé. »

"" Avec le marché tel qu'il est actuellement, les prix ont baissé dans de nombreux bâtiments ", explique Margaret Baczkowski, le courtier qui a inscrit l'unité."

The Palisadian Post en Californie. »Avez-vous déjà pensé au nombre de maisons à vendre Palisades qui ne semblent pas du tout se vendre? Après avoir connu une période de six ans d'augmentation régulière des prix, puis le récent marché aplati, la plupart des gens pourraient supposer que tout ce qui est mis sur le marché se vend. En fait, beaucoup de gens avec qui j'ai parlé au cours des derniers mois ont cru que non seulement tout se vend ici, mais que souvent ils obtiennent des prix plus élevés que quiconque ne s'y attendait. L'idée qu'un pourcentage important de maisons ne se vendent pas réellement n'est pas quelque chose à laquelle on réfléchit beaucoup. "

"Nous avons examiné les inscriptions de chaque année et calculé ce que nous appelons le" taux d'échec "sur la base des inscriptions qui ont été retirées du marché ou autorisées à expirer, ou qui ont peut-être été réinscrites et sont toujours sur le marché. Si une maison était inscrite à la location puis louée au lieu d'être vendue, nous ne l'avons pas incluse dans les calculs du «taux d'échec». En 2018, le taux était d'environ 25%. En 2019, il était passé à 30%, ce qui signifie que près d'une maison sur trois que les gens voulaient vendre n'a pas réussi. »

«Les gens nous demandent souvent combien de temps cela peut prendre pour vendre leur maison. Pour beaucoup, la question pourrait être mieux posée: «Ma maison se vendra-t-elle sur le marché actuel?» Une période de correction cyclique du marché est quelque peu en retard et les prix, en moyenne, sont inférieurs d'environ 5% par rapport à l'année dernière. »

L'Union Tribune en Californie. «La construction résidentielle dans le comté de San Diego l'année dernière a chuté à des niveaux jamais vus depuis 2014, ont récemment annoncé des données sur les permis de construire. La baisse de San Diego a été presque entièrement le résultat d'une baisse de l'immeuble multifamilial, en baisse de 19 pour cent. Bien que cette catégorie comprenne les condos et les maisons en rangée, elle se compose principalement d'appartements. Murtaza Baxamusa, directeur de la planification et du développement du San Diego Building Trades Council, a déclaré qu'ils commençaient à voir un ralentissement de la construction d'appartements – qui se concentre sur le haut de gamme du marché – alors que les bénéfices des loyers ont commencé à ralentir. »

"" Il n'y a que peu de gens qui peuvent se permettre le loyer élevé dans lequel ils construisaient ", a déclaré Baxamusa. "Ce marché s'est épuisé."

Le Los Angeles Daily News en Californie. «Malgré une baisse des coûts de location d'une année à l'autre, quatre villes du sud de la Californie se classent toujours parmi les marchés d'appartements les plus chers du pays, selon un nouveau rapport. Le traqueur de prix Zumper.com a classé Los Angeles au septième rang, avec son loyer médian demandé en mars à 2 250 $ pour un appartement d'une chambre et 3 000 $ pour un logement de deux chambres. L.A. a connu une baisse annuelle de 3,4% pour les unités d'une chambre et une baisse de 5,1% pour les appartements de deux chambres. »

"Santa Ana s'est classée au 11e rang sur la liste de Zumper, avec une unité d'une chambre à prix médian louée pour 1 690 $, en baisse de 5,1% par rapport à il y a un an, et deux chambres louant pour 2 190 $, en hausse de 0,5%. Le loyer médian d'Anaheim pour un appartement d'une chambre est de 1 610 $, en baisse de 1,2% par rapport à il y a un an, et un logement de deux chambres est de 1 980 $, en baisse de 7,5%. Un appartement d'une chambre à prix médian à Long Beach coûte 1 560 $, en baisse de 3,7% par rapport à l'année précédente, et un appartement de deux chambres, 1 930 $, en baisse de 8,1%. »

De KOMO News à Washington. «Il est en fait devenu moins cher au cours des dernières années de vivre dans un studio dans la région de Seattle, selon une nouvelle étude. Selon Rent.com, le prix moyen d'un studio à Seattle a chuté de 8,59% depuis 2016 à 1737,41 $. En 2016, le loyer moyen dans la région de Seattle pour un studio était de 1 900,71 $. "Il est difficile de croire que Seattle est devenue plus abordable depuis la dernière année bissextile, mais c'est vrai", indique le rapport. "

Le Miami Herald en Floride. "Quelle est la meilleure affaire de location dans le sud de la Floride? Selon Zumper, ce serait Homestead, où le loyer médian d'un appartement d'une chambre coûte moins de 1 000 $ par mois (990 $ pour être exact). Si ce prix est en hausse de 5,3% par rapport à février 2019, il est en baisse de près de 5% par rapport à janvier 2020. Les loyers médians ont le plus baissé à Miami Gardens (-15%), Sunrise (-14%), Hollywood (-8%) et Miramar ( -6%). Les loyers ont également chuté à Pembroke Pines (-5%), Coral Gables (-4%), Plantation (-4%), Coconut Creek (-3%), Deerfield Beach (-2%), Weston (-1%) et Delray Beach (-1%). ”

Le Lincoln Journal Star au Nebraska. «Les promoteurs qui cherchent à transformer un immeuble du centre-ville en ruine en nouveaux appartements pour les étudiants universitaires prévoient de commencer la construction dès que possible après avoir obtenu l'approbation lundi, a déclaré leur avocat. Le conseil d'administration de la Downtown Lincoln Association a adopté une position neutre sur le projet, selon une lettre du directeur exécutif Todd Ogden et du président du conseil d'administration Ken Fougeron. »

«Les étudiants représentent les deux tiers des résidents du centre-ville et bien que l'association ne s'oppose pas au logement étudiant, elle estime qu'il existe un déséquilibre entre le logement étudiant et le logement non étudiant. "Le conseil d'administration aimerait également que la ville encourage le développement de logements qui diversifieront notre mix actuel, d'autant plus que notre université voisine a déjà connu de forts signes de sursaturation en ce qui concerne le logement étudiant", indique la lettre du conseil d'administration. . "

De Tech Crunch. "Zumper, qui fournit des listes de biens et services de location disponibles (tels que les paiements de loyer) pour aider à gérer les activités de location des propriétaires, a levé 60 millions de dollars, argent que le PDG et co-fondateur Anthemos Georgiades a déclaré qu'il prévoyait d'utiliser pour continuer à la fois étendre son empreinte aux États-Unis. Zumper est en concurrence avec d'autres startups à croissance rapide comme Compass, ainsi qu'avec des géants comme Zillow et plus récemment Costar (propriétaire de Apartments.com et bien d'autres). Ces deux derniers sont devenus des consolidateurs clés, acquérant des tenues plus petites et des rivaux plus grands qui ont eu des ennuis pour obtenir de meilleures économies d'échelle. »

«Mais en même temps, nous avons vu une bonne quantité de stress dans l'industrie, causée par l'offre excédentaire sur le marché, ce qui exerce une pression sur les prix; et certains des acteurs les plus importants et les plus établis sont durement frappés en essayant de moderniser leurs entreprises. À titre d'exemple, après que RentPath – le propriétaire de Rent.com, Rentals.com, ApartmentGuide.com et d'autres – a déposé une demande pour le chapitre 11, Costar l'a récupéré pour 588 millions de dollars (cette transaction n'a pas été officiellement conclue). »

"" Tout le monde est en train de tomber ", a déclaré Georgiades."

De Skilled Nursing News. "Un autre établissement de soins infirmiers qualifié dans l'État de Washington a signalé une épidémie de COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus qui balaie le monde – entraînant une baisse importante des cours des actions de plusieurs fiducies de placement immobilier (FPI) avec dans les secteurs des soins infirmiers spécialisés et du logement pour personnes âgées. Cette installation, le Issaquah Nursing Home & Rehab Center, appartient à Sabra Health Care REIT, qui a connu des difficultés boursières mercredi: le cours de l'action de la FPI d'Irvine, en Californie, a chuté de 14,43% au cours de la journée, clôturant à 13,35 $ par action. "

"Mais ce n'était pas le seul cours de bourse de REIT à baisser au milieu des gros titres sur les coronavirus. Omega Healthcare Investors a perdu 10,3%, clôturant à 31,44 $, tandis que CareTrust REIT a baissé de 13,76%, clôturant à 16,99 $. La Welltower de Toledo, dans l'Ohio, a également été touchée, en baisse de 12,57% au cours de mercredi. Le directeur général de Mizuho Securities USA, Omotayo Okusanya, et le vice-président adjoint, Zachary Silverberg, ont souligné dans une note de recherche du 11 mars que l'installation d'Issaquah est l'une des 24 propriétés couvertes par un contrat de location-maître triple net que Sabra a conclu avec l'opérateur North American Healthcare. »

"" Nous pouvons voir un scénario où les loyers pourraient être différés par la SBRA pendant une courte période si les flux de trésorerie se resserraient en Amérique du Nord en raison d'une interruption opérationnelle temporaire du virus ", ont écrit les analystes. "Cependant, si la stigmatisation attachée au virus se traduit par une incapacité à recenser les établissements pendant une période plus longue, alors la question des réductions de loyer pourrait devoir être abordée compte tenu de la couverture relativement faible du loyer."